FOIRE AUX QUESTIONS

Quelles sont les sources de revenus des franchisés ARGO ?
Peut-on devenir promoteur immobilier si on ne vient pas de l’immobilier ?
Je connais déjà l’immobilier, pourquoi rejoindre la franchise ARGO ?
Le promoteur franchisé ARGO est-il un entrepreneur indépendant ?
Comment limiter les risques de l’activité de promoteur franchisé ARGO ?
Quelle est la durée de mon engagement avec la franchise ARGO ?
Quelles sont les conditions financières d’entrée dans la franchise ARGO ?
Dans quelles régions cherchez-vous des franchisés ?

 

Quelles sont les sources de revenus des franchisés ARGO ?
Chaque programme mené par un promoteur franchisé génère deux types de revenus :

  • des honoraires facturés par sa SARL de gestion de programmes immobiliers à la société de promotion. Ils s’élèvent à 4%  HT DU CA HT de chaque programme.
  • une partie de la marge brute réalisée par la société de promotion.

 

Peut-on devenir promoteur immobilier si on ne vient pas de l’immobilier ?
Oui, c’est pourquoi ARGO a recruté ses premiers franchisés sur des profils ingénieur ou école de commerce, et pas seulement des pros de l’immobilier. En revanche, pour la suite, nous souhaitons nous orienter vers des professionnels de la promotion ou de la construction immobilière.

La construction, partie la plus technique, est déléguée à un maître d’œuvre choisi pour sa capacité à gérer des entreprises du bâtiment. Les autres étapes du programme font appel à des compétences juridiques, financières, administratives : elle sont à la portée de managers expérimentés.

Je connais déjà l’immobilier, pourquoi ne pas me lancer seul comme promoteur ?

Il y a un fossé entre la connaissance de l’immobilier et la pratique du métier de promoteur : vous devez trouver des terrains, monter des projets, commercialiser, suivre la construction, financer, gérer, … ARGO vous forme à ces métiers, vous fournit des outils et vous fait gagner ainsi des années d’apprentissage.

De plus, un promoteur solo a aujourd’hui très peu de chances de réussir à financer un premier programme. Les banques ne suivent que des promoteurs confirmés, avec une très grande sélectivité.

Le promoteur franchisé ARGO est-il un entrepreneur indépendant ?

Un franchisé est toujours un entrepreneur indépendant qui travaille pour son propre compte, même s’il s’engage à respecter certaines règles fixées par le franchiseur et qu’il bénéficie de son soutien.

Comment limiter les risques de l’activité de promoteur franchisé ARGO ?

Le promoteur franchisé peut mener des programmes en logement social ou s’il en a l’opportunité, en opération traditionnelle, aux prix du marché.

Le risque est nettement moins élevé en logement social. De plus, le réseau des partenaires d’ARGO a la capacité d’apporter les fonds propres à 100% et toutes les garanties nécessaires pour l’obtention de la GFA (Garantie Financière d’Achèvement), intégrant le prêt d’accompagnement du programme immobilier concerné.

Les programmes traditionnels d’accession à la propriété sont plus rentables et plus risqués : il faut assurer la commercialisation et apporter des fonds en compte courant à la société de promotion.

 

Quelle est la durée de mon engagement avec la franchise ARGO ?

Le franchisé signe un contrat d’engagement de 5 ans, tacitement renouvelable pour une durée de 5 ans.

Quelles sont les conditions financières d’entrée dans la franchise ARGO ?

Les droits d’entrée dans la franchise ARGO sont de 100 000 euros HT. Pour les professionnels de la promotion et de la construction immobilière, le paiement de ces droits d’entrée peut être aménagé. Les royalties sont de 40 000 euros HT par an, avec une carence sur les 12 premiers mois du contrat de franchise.

Dans quelles régions cherchez-vous des franchisés ?

ARGO souhaite s’implanter partout en France. Nous souhaitons nous renforcer particulièrement dans la région parisienne. Contactez-nous pour connaître les territoires disponibles.

Amélie VETTORI
DIRECTRICE FRANCHISE ARGO
amelie.vettori@argo.fr
Tél: 04 50 05 50 56
Fax: 04 50 05 50 65